ASTER organise une journée d’échange et de partage d’expériences autour du thème : « Foncier et Développement »

Le 29 Septembre 2020, le Projet « Amélioration et sécurisation des Terres vers la résilience » (ASTER), financé par l’Agence des Etats Unis pour le Développement International (#USAID) et exécutée par l’Observatoire National du Foncier au Burkina Faso (ONF-BF), a organisé une journée d’échange et de partage d’expériences autour du thème : « Foncier et Développement » au profit de ses partenaires, des Maires et des services techniques.Après un an de mise en œuvre, #ASTER a marqué une halte pour un mini bilan des acquis, des difficultés et des leçons apprises au cours de la mise en œuvre des activités. La rencontre a été enrichie par la présence des structures comme la direction générale des impôts, la DGFOMR, Sahel Collaboration et Communication (#SCC), Terre Eau Vie (#TEV), #ViM Plus, le Ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation, et de la Cohésion sociale, et les mairies (Kaya, Bouroum, Gayeri, Seytenga, Barsalogho, et Rollo). Le but était de fournir un cadre qui permet aux différents participants d’exposer les leçons tirées de la mise en œuvre des activités de l’année fiscale 2020. Au cours des échanges, les participants ont mis à nu des perspectives pour les activités de l’année fiscale 2021 sur la base de la consolidation des expériences du passé. Un exemple de réussite ressorti au cours de cette journée est l’effort de collaboration entre ASTER, TEV et VIM Plus. En effet, en dépit des difficultés liées à la réalisation, la campagne conjointe de communication a suscité des demandes d’Attestations de possessions foncières rurales (APFR). Elle a permis aussi de relayer la bonne information sur la Loi 034-2009/AN du 16 juin 2009 tout en contribuant au développement local à travers des contrats avec les radios locales du Centre Nord ; de l’Est et du Sahel.Au sortir de cet atelier, Mr. Pafadnam, Maire de la commune de Barsalogho s’est exprimé en ces termes : « Je suis très heureux de constater une fois de plus les efforts de développement d’ASTER. Ce type de cadre d’échange pourrait mieux optimiser les efforts de tous les partenaires impliqués dans cette mission d’amélioration de la situation foncière en milieu rural ».Les participants se sont quittés avec la réflexion suivante : Comment institutionnaliser cette journée d’échange et partage d’expériences ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.